La vérité sur la dépression post partum

dépression post partum

La naissance d’un enfant est un évènement heureux. Toutefois, elle peut également s’accompagner de certaines maladies telles que la maladie post-partum. Celle-ci touche généralement les femmes, mais aussi les hommes. Par ailleurs, elle se manifeste par plusieurs facteurs qui varient d’un individu à l’autre.

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur cette maladie, alors suivez-nous.

La dépression post partum : qu’est-ce que c’est ?

La dépression post partum se manifeste généralement après l’accouchement. Elle intervient plus précisément au cours de l’année qui suit la naissance du bébé.

Cette maladie est due à une combinaison de plusieurs facteurs. Il est donc important de préciser que la dépression post partum n’est pas causée par un facteur isolé.

Ainsi, la dépression post partum peut être causée par des facteurs physiologiques. En outre, la venue du bébé provoque également des bouleversements dans la vie des parents. Ces changements de vie sont aussi à la base du déclenchement de la maladie post partum.

Par ailleurs, les différentes contraintes liées aux nouvelles responsabilités des parents et le déphasage entre les taches et les activités agréables constituent également un élément déclencheur de cette maladie.

Quels sont les facteurs de risque de la dépression post partum ?

Généralement, une femme enceinte qui a déjà souffert de dépression ou d’anxiété est plus sujette à développer une dépression post-partum. Il s’agit donc d’un facteur de risque non négligeable.

Par ailleurs, d’autres facteurs de risques peuvent faciliter l’apparition de cette maladie :

  • Le manque de soutien social
  • Une faible estime de soi
  • Absence de satisfaction dans le couple
  • Des évènements stressants tels que le déménagement ou un stress financier

La dépression post partum est une maladie assez grave dont les conséquences peuvent affecter le bien-être de la mère et de l’enfant.

En effet, lorsqu’on est face à un cas sévère de dépression post partum, on peut assister à une réduction des interactions entre une mère et son bébé. En outre, le développement cognitif, social, et affectif de ce dernier peut être mis en péril. Dans cette situation, il est important de détecter ce mal le plus tôt possible afin d’apporter une assistance aux parents.

anneau-de-dentition
Santé

Hygiène buccodentaire des bébés : ce qu’il faut savoir

L’hygiène buccodentaire d’un nourrisson doit être irréprochable. Cela aura un impact positif sur son bienêtre. Une bonne hygiène diminue les risques d’accumulation de bactéries et lui garantit une pousse agréable des dents. Nous vous parlons dans cet article des gestes à adopter pour la bonne hygiène orale de votre bébé. Quels produits utilisés ? À l’apparition […]

Lire la suite