Calcul de la semaine de grossesse : 3 méthodes fiables à utiliser

Quand vient le bonheur d’apprendre une grossesse, les questions fusent. Parmi elles, une revient avec insistance : quel est l’âge de la grossesse ? Apprendre à calculer la semaine de grossesse est essentiel pour anticiper l’arrivée du bébé et se préparer sereinement à l’accouchement. Voici 3 méthodes infaillibles pour savoir où vous en êtes dans votre grossesse.

1. Le calcul à partir de la date des dernières règles

Le calcul de la semaine de grossesse à partir de la date des dernières règles est la méthode la plus couramment utilisée par les professionnels de santé.

En effet, il est bien plus simple de se rappeler de la date des dernières règles que de la date exacte de l’ovulation. Ainsi, pour obtenir le nombre de semaines de grossesse écoulées, on compte le nombre de semaines qui séparent la date des dernières règles de la date actuelle.

C’est la semaine d’aménorrhée que l’on obtient. Cette dernière comprend à la fois la durée réelle de la grossesse et les deux semaines d’aménorrhée qui précèdent l’ovulation. On parle donc de semaine de grossesse en semaines d’aménorrhée (SA).

2. Le calcul à partir de la date de conception

L’autre méthode pour calculer la semaine de grossesse est d’utiliser la date de conception.

Ce calcul se base sur la durée du cycle menstruel et sur la date de l’ovulation. Normalement, l’ovulation se produit 14 jours après le premier jour des règles pour un cycle de 28 jours. Ainsi, la date de conception correspond à la date d’ovulation, soit 14 jours après le début des règles.

On parle ici de semaine de grossesse en semaines de gestation (SG). Cette méthode permet de connaître l’âge réel du fœtus mais elle est moins utilisée en pratique car il est souvent difficile de connaître la date exacte de la conception.

3. L’estimation par échographie

Enfin, la troisième méthode pour calculer la semaine de grossesse est l’échographie.

L’échographie est un examen médical qui permet d’observer le développement du bébé in utero. Grâce aux images obtenues, le médecin peut mesurer la taille du fœtus et estimer son âge gestationnel.

C’est une méthode très précise, surtout lorsqu’elle est réalisée au début de la grossesse, car le développement du fœtus suit des étapes bien définies. L’échographie est donc particulièrement utile pour les femmes qui ont des cycles irréguliers ou qui ne se souviennent pas de la date de leurs dernières règles.

A lire aussi :  Se préparer pour l’accouchement : Comment faire ?

En somme, le calcul de la semaine de grossesse est une étape clé dans le suivi de la gestation. Il permet de connaître l’âge de la grossesse, de préparer l’arrivée du bébé et de planifier les examens médicaux.

Que ce soit à partir de la date des dernières règles, de la date de conception ou par échographie, chaque méthode a ses avantages et ses limites. Il est donc important de choisir celle qui vous convient le mieux, en concertation avec votre professionnel de santé.

L’essentiel, c’est de vivre sereinement chaque semaine de grossesse, en attendant le jour merveilleux de l’accouchement.

préparation accouchement yoga
Conseils de maman

Se préparer pour l’accouchement : Comment faire ?

La grossesse et l’accouchement marquent une importante étape dans l’existence d’une femme. Mais bien qu’étant des évènements naturels et heureux, ils causent de véritables changements psychiques comme physiques. Lesquels changements sont source de plusieurs inquiétudes, angoisses et stress. Il existe des méthodes permettant de mieux vivre sa grossesse et de se préparer pour son accouchement. […]

Lire la suite